L’étude vibratoire

L’étude vibratoire permet de comprendre le comportement vibratoire d’un ensemble « machine/support » confronté à un excitateur à identifier.
Acquisition simultanée avec calcul FFT, enregistrements de signaux temporels post traités aboutissant à des :

  • Autospectres,
  • Interspectres entre deux voies,
  • Réponses en fréquences d’une voie par rapport à l’autre,
  • Spectres en cascade.

L’information de phase fournie par les interspectres ou les réponses en fréquences permet de dissocier une excitation extérieure d’un phénomène de résonance.
Les spectres en cascade nous aident à repérer les résonances lors de montée ou descente en régime.

Sur des problèmes de vibrations non stables (fluctuation du niveaux dans le temps, évènements apparaissant de façon aléatoire), le post-traitement des signaux temporels nous éclaire sur l’origine du ou des excitateurs. Il raccourcit le temps d’«immobilisation» de la machine (une seule prise suffit).

Résultat marquant

Identification d’un phénomène de résonance sur un ensemble moteur et contre-arbre d’un télécabine apparue après travaux de modification de la ligne d’arbre GV.
Après la mise en œuvre de nos conseils sur la modification de la structure support, la machine a retrouvé un fonctionnement calme permettant d’envisager l’exploitation en sécurité alors que l’ouverture de la saison hivernale était imminente.